En juillet 2021

Depuis longtemps l’idée de transmettre le yoga en Afrique me travaillait.
Et l’occasion s’est présentée en juillet 2021 avec l’association le COBIAC, collectif de bibliothécaire et intervenant en actions culturelles.

Je suis partie avec cette association au Sénégal, plus précisément en Casamance pour intervenir dans l’école de Kabadio durant trois semaines.

Nous étions plusieurs à travailler bénévolement, toute une équipe très sympathique !

Dès cette première année, j’ai pu mettre en place des ateliers yoga chaque matin, atelier yoga pour des enfants de primaire. J’ai travaillé avec Stéphanie Nuty (habitante du Plan d’Aups), également professeure de Yoga pour enfants et des étudiantes en médecine qui faisaient partie du projet.
Comme nous étions dans une association axée sur la lecture, nous nous sommes adaptées en proposant des séances de Yoga autour du son et des albums pour enfants et nous nous sommes régalées !

A tel point que nous avons décidé de réitérer les ateliers Yoga mais cette fois-ci avec une démarche différente : en partant avec mon association et en développant de manière plus approfondie ces ateliers.

En juillet 2022

Nous sommes parties à 6 pour intervenir dans trois écoles de Casamance : Kabadio, Niafrang et Kounkoudiang.
Nous étions trois professionnelles du Yoga et des techniques corporelles de bien-être : Stéphanie Nuty, Frédérique Fabre et Emilie Top Labonne,
Et trois étudiantes en médecine et psychomotricité, désireuses de nous accompagner bénévolement dans cette belle aventure : Emma Andrieu, Chloé Ribier et Lena Vandernoot.

Avec une préparation en amont, nous avons pu réaliser en compagnie des enseignants et animateurs sénégalais, un travail autour du yoga du chant, du conte africain et de la communication non-violente, très intéressant, riche de sens et prometteur. Nous sommes vraiment dans le cadre d’un échange et d’un partage.

Les enfants ont bénéficié d’atelier journalier dans les trois écoles et les adultes ont reçu plusieurs heures de formation pour pouvoir transmettre à leur tour petit à petit.

Nous avons terminé les ateliers en rassemblant une centaine d’enfants dans l’école de Kabadio qui se situe géographiquement entre Niafrang et Kounkoudiang.

Un petit spectacle a eu lieu retraçant tout ce que nous avions pu faire durant ces deux semaines autour du Yoga, des chants africains et d’une charte que nous avons créée ensemble.

Cette charte s’intitule KADIAMOOR (en diola) ce qui signifie ENTENTE :

Respectons-nous dans la paix, pas de violence ni d’insulte
L’engagement et la motivation nous aide à réussir
Je suis l’égal de l’autre en tout point : religion, culture, droit couleur de peau
S’unir et s’écouter pour partager nos idées
Les bonnes intentions amènent tolérance et acceptation de l’autre

En février 2023

Nous comptons poursuivre notre projet « Pour un mieux-être à l’école » et y retourner cette fois-ci quand l’école a lieu afin de proposer nos petits ateliers directement dans les classes en compagnie des enseignants et des animateurs.

En mars 2023

La venue de deux enseignants sénégalais en France

L’objectif est de pouvoir transmettre et échanger sur nos pratiques pédagogiques pour améliorer les conditions d’apprentissage de l’enfant au Sénégal et en France.

En effet, ce n’est pas nous, français, qui sommes là pour diffuser du savoir mais plutôt nous, tous ensemble, français et sénégalais, qui sommes là pour faire avancer un savoir bienveillant dans la joie et la bonne humeur !

Pour parfaire notre projet nous voulons faire venir deux enseignants en mars 2023 afin qu’à leur tour ils aillent dans nos écoles et voient notre système français, la pédagogie qui en découle. Ce ne sera pas uniquement la découverte du fonctionnement classique mais aussi la découverte de pratiques innovantes comme la pédagogie Montessori par exemple. Un des objectifs sera aussi d’observer comment les techniques corporelles de bien-être peuvent être transmises dans les écoles françaises actuellement afin de s’en inspirer peut-être ou tout au moins afin d’enrichir les pratiques.

De leur côté, ils pourront échanger sous forme d’atelier avec les élèves du primaire, des collèges et des lycées, sur leur pays, leur culture et leur enseignement dans les écoles de Casamance. Ils nous feront également le plaisir de conter quelques histoires traditionnelles.

Création d’un support pédagogique commun

Pour finir nous aimerions bien créer un support pédagogique commun au Sénégal et à la France. Il serait réalisé après une réflexion sur nos différents échanges et manières d’enseigner ce qui nous permettrait d’apporter un

Frédérique Fabre – Emilie Top Labonne – Stéphanie Nuty

nouveau regard interculturel dans les écoles et d’ouvrir les enfants à d’autres choses.

Les besoins des écoles au Sénégal

Les écoles sénégalaises ont peu de matériel et nous envoyons du matériel pédagogique sur palette par bateau. Tous les dons type matériel scolaire, livres scolaires, ordinateurs, ballons de foot, de volley ou de basket sont les bienvenus !

Le prochain envoi est prévu pour la fin de l’année 2022.

Contact :
Émilie 06 35 38 78 75 ou Frédérique 06 75 04 62 92

Pour participer à notre projet…

Toutes ces belles envies peuvent voir le jour grâce à des subventions et des dons de particulier.

Si ce projet éducatif et solidaire vous touche, si vous trouvez intéressant de faire bouger les lignes de l’éducation en France comme au Sénégal, alors vous pouvez faire un don en cliquant sur le lien suivant :

 

Nous vous en sommes déjà très reconnaissants et nous n’hésiterons pas à vous donner de nos nouvelles régulièrement !!

Un grand merci pour avoir pris le temps de nous lire….

Et comme on dit au Sénégal, n’oubliez pas « ON EST ENSEMBLE » !!